Evénements

Musée de l'abbatiale de payerne
2015

Payerne 


En composant son premier autoportrait, Albert Sauteur fait une constatation qui révolutionne la perspective. Il prend conscience que l’homme, parce qu’il a deux yeux, perçoit différemment les verticales des horizontales. Et pour représenter ce qui résulte de cette interaction, à savoir la perception du volume, il réinvente la perspective. 

Le Musée de l’Abbatiale lui a consacré une rétrospective (25 ans de peinture) qui, sous la forme d’un parcours initiatique, a relaté ce fascinant cheminement. L’exposition présentait, en regard des oeuvres, des appareils qui permettent, par le truchement de l’expérimentation, de décrypter ce que l’homme voit réellement. L’exposition a également remis en scène quelques événements qui ont ponctué cet itinéraire, par exemple, à l’EPFZ, au Palais de l’ONU, au Louvre ou encore à l’OMPI où il a célébré la paternité de sa découverte. Des thèmes plus sophistiqués, dévoilés lors de sa conférence au Palais de la Découverte à Paris, ont achevé de surprendre le visiteur. Clou de l’exposition: la projection d’un autoportrait expérimental animé qui révèle comment l’artiste a, grâce à la perspective binoculaire, établi un lien entre la Mona Lisa antérieure et celle du Louvre.

Site du musée de l'Abbatiale de Payerne


Payerne1  Payerne2


albert  sauteur


Toutes les images de ce site sont
protégées par le droit d'auteur et
sont la propriété d’Albert Sauteur.
Toute utilisation même partielle
sans le consentement de l'auteur
est prohibée.