Evénements

Madeleine et Steinway
2002

Albert Sauteur peint la fraîcheur d'une madeleine
Sa technique est si aboutie que les gens doutent que ses peintures soient vraies. L'artiste peint en direct, au Steinway Hall à Lausanne, pour les détromper.
[...] Ce travail, il l'accomplit à nouveau dans un espace public pour montrer comment une peinture se réalise et en arrive à "frôler la perfection ", pour reprencre les termes d'un critique québecois.

Philippe Mathonnet
LE TEMPS, 20 décembre 2002

C’est lors de la réalisation de la toile intitulée "Madeleine et Steinway" que l’artiste a identifié pour la première fois, grâce au réseau linéaire, le double point de fuite de la perspective binoculaire qu’il pratiquait depuis plusieurs années à son insu.

madeleine_et_Steinway

sauteur